Le droit pénal général : une matière palpitante

Dans chaque société humaine, il faut définir les infractions ainsi que les sanctions y afférentes. C’est un des principes les plus basiques du droit pénal. Ce serait donc inconcevable que l’autorité publique puisse incarcérer sans une base textuelle. Il faut éviter à tout prix l’arbitraire, pour cela, le principe de légalité est une composante de l’infraction.

Plus précisément, un acte n’est pas répréhensible tant qu’il n’a pas été prévu par le droit positif. Le droit pénal est donc une matière dans laquelle la jurisprudence joue un rôle minime. Les juges ne pourront pas prononcer une peine que par l’existence d’un texte légal.

Le droit pénal en tant que protecteur de la société

Un acte antisocial devra être puni. Les peines devront être proportionnelles à l’infraction. L’État a pour mission de veiller au bon fonctionnement de la société. À cet effet, il pourra poursuivre les criminels et les délinquants qui menacent la quiétude de la collectivité. Cette prérogative est très vaste, toutefois il faut veiller à ce que le pouvoir de police de l’État ne soit pas arbitraire. Pour cela, il y a le droit pénal.

C’est le cadre juridique de l’intervention des différentes autorités. Cela signifie alors que cette branche du droit est le protecteur ainsi qu’une des bases d’une société. C’est une matière fascinante et mouvante. En ce sens que des modifications plus ou moins importantes viennent chambouler ce domaine. Pour en savoir davantage à ce sujet. Il est conseillé de lire les multiples ouvrages qui traitent de cette thématique. Pour vous simplifier le travail, le mieux serait de consulter un spécialiste en la matière comme thomas fourrey.

La protection de l’individu par le droit pénal

Le droit pénal a aussi pour vocation la protection de l’individu, plus précisément du suspect. Pour cela, moult principes ont été créés. Par exemple, on peut citer la présomption d’innocence ou encore le droit à un procès juste et équitable. D’ailleurs, l’imposition du législateur d’une procédure assez compliquée résulte de la volonté de vouloir protéger l’individu.

Ainsi, il faut savoir que s’il n’y a pas de preuves conséquentes un suspect bénéficiera toujours de multiples droits et libertés. Ce qu’il faut retenir donc est que le droit pénal cherche à la fois à préserver la société ainsi qu’à protéger la personne du suspect. Ces deux intérêts paraissent inconciliables, toutefois, le droit pénal arrive à conjuguer ces deux aspects. C’est dire que cette matière est très captivante. En outre, elle est appelée à s’adapter aux changements de la société.